Menu

208 Gti by PEUGEOT SPORT, l’héritière !

Mon périple débute en milieu de semaine du mois de Juin où j’ai rendez vous à Paris avec la plus radicale des 208 produites actuellement.
J’ai nommé la 208 Gti by PEUGEOT SPORT !

208 GTI By Peugeot Sport, 208 Cv

Après avoir lancé la gamme 208 dotée d’un modèle sportif qui arbore fièrement les 3 lettres mythiques GTI, véritable succès avec plus de 10.000 modèles commandés, le Lion décide de pimenter sa gamme avec une version plus radicale.
Elle s’appellera 208 GTi 30th Anniversary Edition ! Cette édition spéciale est commercialisée à l’occasion des 30 ans de la fameuse Peugeot 205 GTI dont cette version reprend certains codes stylistiques… The Legend is Back !

Elle fût présentée au public à l’occasion du Mondial de Paris 2014 et sa commercialisation débute en Novembre 2014 avec 500 voitures numérotées. 30 ans après la 205 GTi, PEUGEOT réinterprète le mythe. Elle est un vrai succès avec aujourd’hui plus de 900 voitures commandées soit presque le double prévu par Peugeot.

Cette version vient de revoir son design avec la présentation de sa phase 2 en Mars 2015 lors du salon de Genève. Les nouveautés restent sobres mais visibles puisqu’elle reçoit un nouveau bouclier avant, de nouveaux feux arrière et change de nom.
Dorénavant elle s’appellera « 208 GTI By Peugeot Sport » et n’aura plus de numérotation. Elle rentre dans la gamme sportive du modèle. Voici la version que je vous propose de découvrir aujourd’hui.

Pour mieux comprendre ce modèle voici une question que je me suis posé :

Qu’est ce qui différencie cette version d’une 208 GTI « classique » ?

– 208cv
– Couple 300Nm
– Assiette rabaissée de -10 mm, voies élargies +22 mm à l’avant et + 16 mm à l’arrière
– Boite 6 vitesses avec différentiel à glissement limité Torsen
– Échappement à double canule ronde
– Étriers Brembo à 4 pistons rouges siglés Peugeot Sport
– Liaisons au sol et calibration spécifiques Peugeot Sport
– Jantes alliage lithium 18″
– Sièges baquet spécifiques siglés Peugeot Sport
– Surtapis rouges

Voici les plus grosses modifications apportées à la voiture pour augmenter le plaisir apporté au pilote. Et je vous le dit ça se ressent dès les premiers virages, je vous en reparle dans l’essai de la voiture.

Mes premières impressions !

En attendant, je vous livre mes premières impressions au moment de découvrir l’intérieur. J’ouvre la porte conducteur et là, j’ai le plaisir d’observer les lieux. Premier constat cet habitacle respire la sportivité, le rouge est présent rappelant au passage la couleur utilisée dans l’illustre aînée la 205 GTI. Tous les éléments sont réunis pour vous faire vibrer, les superbes sièges très enveloppants, un petit volant en cuir très pratique et offrant un prise en main innovante, qui assure le lien direct entre le pilote et la route. Le tableau de bord revêtue partiellement de cuir, les tapis de sol siglés Peugeot Sport, une seule envie me vient …… M’installer aux commandes de pilotage et insérer la clé !

L’extérieur quant à lui est superbe, si je devais acquérir cette voiture ce serait dans cette livrée coupe franche, à mes yeux la plus réussie. Elle permet à la voiture de se démarquer clairement du reste de la gamme et de rajouter une touche de sportivité.

L’habitacle

Je découvre les équipements modernes. Je m’intéresse à l’écran tactile relativement intuitif, et qui regroupe les fonctions principales d’aujourd’hui un GPS, le bluetooth, la radio, ainsi que les services connectés et une nouvelle fonction. Elle s’appelle Mirror Link et a pour but de dupliquer l’écran du smartphone sur l’écran tactile de la voiture. L’idée est d’utiliser ses applications compatibles en toute sécurité. Me concernant, je n’ai pas réussi à la faire fonctionner avec mon Galaxy Note 4. C’est une fonction très intéressante, mais je pense qu’elle demande à être développée. J’imagine une interface sous Android (compatible Apple) qui augmenterait la comptabilité des produits et la facilité d’utilisation. Ça ne reste que mon point de vue et je vous invite à l’essayer pour vous faire votre propre avis.
Pour le reste de l’intérieur, je retrouve un tableau de bord complet, des compteurs en forme de cames entourées de Leds rouges, très réussis. Entre eux se trouve un écran qui vous donne bons nombres d’informations, comme les indications du GPS, la consommation, la vitesse, la station radio, tout est fait pour réduire le besoin de détourner votre regard de la route.

L’habitacle reste spacieux pour les passagers avant, un peu plus restreint sur les places arrières, les baquets sont imposants, mais toutefois on peut y installer 2 sièges autos pour embarquer la petite famille à bord. Le coffre est correct pour son gabarit, partir en week-end en amoureux ne vous posera aucun problème.

L’extérieur

Maintenant que nous avons fais la visite de l’intérieur, passons côté extérieur. Cette 208 propose en option (1350€) la teinte coupe franche avec un mélange de noir mat et de rouge brillant, qui a mes yeux et du plus bel effet. Elle donne un look sportif, innovant car seul Peugeot propose une teinte bi-ton, elle sait se faire remarquer au milieu des néophytes ou passionnés qui la regarde passer. Un vrai succès. Pour les passionnés qui voudront être un peu plus discrets, Peugeot propose la texture 100% mat couleur Ice Silver qui, à mon avis, devrait être très jolie à regarder !

En plus d’une teinte réussie, on complète le pack sport avec de très belles jantes 18″ en alu nommées lithium, un becquet proéminent, une double sortie ronde : la recette fonctionne. Quand on la regarde, on sait à qui on a affaire.

On retrouve aussi des élargisseurs d’ailes, un petit clin d’œil supplémentaire à la première génération ! Ils sont plus discrets et moins nombreux mais ils sont tout de même présents. Peugeot affiche une vraie volonté de placer cette GTI dans les gênes que la marque a su créer en 1984 avec son 1.6l 105 cv !

Essais

Le circuit

J’ai eu la chance de pouvoir essayer cette bombe sur circuit, je remercie toute l’équipe du Circuit de Chambley pour leur accueil chaleureux et pour m’avoir permis de rouler avec la 208 accompagnée de ma 205 !
Voici leur coordonnées si vous souhaitez réservez la piste, faire un stage de pilotage ou tout ce qui est en rapport avec un circuit :
Circuit de Chambley
Chambley Planet’Air
54470 Saint Julien Les Gorze
03.82.33.71.83
Site internet
Facebook

J’invite un ami à m’accompagner, il sera le pilote de la 205 GTI. Je m’occupe de la 208 !

Cette voiture docile sur les grands axes routiers devient une bête de course.
Je m’installe, mets mon casque, désactive toute les aides électronique (qui se situe en dessous de l’aérateur gauche), insère la clé de contact, démarre ! C’est parti pour prendre un maximum de plaisir en toute sécurité. On se prendrait presque pour un pilote, la voiture est collée à la route, freine très fort, s’inscrit parfaitement dans les courbes grâce à sa direction précise et son châssis préparé aux petits oignons.

Elle est vraiment impressionnante pour un modèle de cette catégorie, le train arrière est un peu joueur dans les gros freinages. Je retrouve une partie du caractère, que je connais bien, de ma 205 Gti, même si évidemment 30 ans les séparent !

Elle pardonne les petites erreurs, ses Michelin Pilot super sport donnent de l’adhérence à la voiture. Attention à l’usage intensif qui auront raison de ces gommes tendres. Un conseil, pour les passionnés que vous êtes, pour une usure linéaire de vos gommes, inversez vos roues avant avec les arrière en restant du même côté tous les 5.000 km. La voiture aura un meilleur comportement dans le temps !

GTIPOWERS Day Alsace

Sortons du circuit pour l’essayer sur les petites routes !
J’ai pris beaucoup de plaisir à participer à notre GTIPOWERDAYS Alsace où j’ai pu comparer la nouvelle venue avec ses grandes sœurs.

Autant dire que le châssis a beaucoup évolué durant ces 3 décennies, les trajectoires et les vitesses de sorties de virages n’ont rien à voir avec l’illustre aînée. La 205 Gti reste évidemment plus joueuse, offre d’autres sensations de pilotage. J’aurai du mal à départager les avis de chacun sur le sujet, moi je reste convaincu qu’il faut avoir les deux dans le garage. L’une pour le collector qu’il est aujourd’hui grâce à la réussite commerciale de l’époque, l’autre pour profiter des avancées technologiques et de son moteur rageur !

L’autoroute

Premier contact avec l’autoroute, c’est une voiture moderne qui sait être docile sur ce tracé tranquille et sûr. Elle profite de toute la technologie actuelle, pour rouler en tout confort. Il me suffit de régler le régulateur de vitesse sur la position demandée par les panneaux de signalisation. Il n’y a plus qu’à se laisser porter par la voiture qui va gérer cette vitesse en montée et en descente. J’active le GPS, l’écran entre les compteurs m’indique la route à prendre, par moment j’ai eu l’impression qu’il manquait de précision. Mais dans la globalité il sait faire son travail ! Pour agrémenter le tout, la climatisation saura vous rafraîchir par temps chaud. Autant dire que sur autoroute elle met son caractère de coté, mais attention : en cas de besoin elle saura réagir rapidement. Je n’ai pas fait de photos pour cette utilisation un peu moins trépidante pour ce modèle.

En résumé

Note globale : 19/20

J’ai découvert un modèle radical, tant attendu depuis l’arrêt de la 205, qui m’a surpris par son efficacité, sa tenue de route et son comportement moteur. Si la ligne d’échappement nous faisait vivre sa sonorité d’encore plus près, ça y rajouterait en agrément. Cette idée serait vraiment géniale comme évolution.

Je me permets de vous recommander cette version vraiment très sport !

Tarifs, Spécifications techniques


Remerciements

Je remercie une nouvelle fois l’équipe du Circuit de Chambley pour leur accueil !

Merci à Peugeot pour le prêt de cette superbe voiture, leur confiance et leur disponibilité pour les réponses apportées à mes questions.
Un remerciement à mon ami Morgan pour sa disponibilité et pour le temps qu’il m’a accordé pour cet essai sur circuit. Ainsi qu’à Toby pour son aide apportée à la rédaction de cet article et sa mise en forme.

Sources : Peugeot et moi même
Crédit photos : Peugeot et moi même

Galerie Photos

A propos de Jean-Pierre

Autodidacte, je combine ma passion pour la 205 GTI et les nouvelles technologies. J'allies ces deux activités pour faire vivre de beaux moments aux passionnés qui suivent le club GTIPOWERS.

6 comments

Laisser un commentaire